Menu Fermer

Ensemble pour le bien-être scolaire

21 novembre 2023

Communiqué de presse du MCLCM

Le MCLCM se réjouit de l’organisation à Paris, les 21 et 22 novembre 2023, à l’initiative du Cnesco, de la Conférence de comparaisons internationales 2023 : Bien-être à l’école appelée à traiter « des enjeux, des politiques et des dispositifs pouvant contribuer à ce bien-être, du rôle des écoles et des établissements scolaires ». Cette réflexion[1] est censée « intégrer les personnels, en premier lieu les enseignants », et appréhender cette dimension « du côté des élèves comme des personnels ».

Sont notamment à l’ordre du jour « l’organisation des espaces et du temps scolaire, mais aussi les questions de santé et du vivre ensemble », et singulièrement « la gestion de la relation éducative en classe, la lutte contre le harcèlement et la gouvernance des établissements scolaires ».

Depuis le début des années 2000, sous l’impulsion d’André Antibi, le MCLCM s’est engagé dans un combat pour que soit mise en évidence et combattue la constante macabre, ce phénomène de société qui constitue un grave dysfonctionnement générateur d’anxiété, d’échec, de décrochage de la part des apprenants. La constante macabre est un obstacle majeur à l’avènement du bien-être scolaire que souhaitent conjointement la communauté éducative et ses interlocuteurs ministériels. C’est ce qui a motivé l’Appel « pour une évaluation plus juste du travail des élèves et des étudiants … », signé à ce jour par 60 organisations.

Afin d’y remédier, la notion de Contrat de confiance, a été mise en avant par le MCLCM, et adoptée dans de nombreuses classes, avec le soutien constant du ministère de l’Éducation nationale, et de sa Direction générale de l’Enseignement scolaire (DGESCO).

Prenant en compte les liens dynamiques entre évaluation et apprentissages, le MCLCM a également investi le champ de la réflexion méthodologique, pédagogique et didactique visant la motivation des apprenants pour de meilleures acquisitions des contenus enseignés, en recherchant notamment des cheminements propres à leur donner du sens aux yeux des élèves.

Avec ses équipes dans les académies, le MCLCM est engagé depuis plusieurs années dans des travaux autour de ces objectifs, prenant en considération les différentes facettes des contextes scolaires : cursus et leurs paliers, champs disciplinaires, profils des élèves, spécificités des établissements, …

Le MCLCM souhaite relancer – ou inaugurer – des relations constructives avec les différents acteurs ayant part à cette conférence de comparaisons internationales, en vue d’échanges sur des sujets d’intérêt commun, voire de coopérations sur des démarches prometteuses pour la communauté éducative, en lien avec les interlocuteurs institutionnels qui ont constamment soutenu son action.

Contact : contact.mclcm@gmail.com.


[1] En partenariat avec France Éducation international, le Réseau Canopé, le Réseau des Inspé et la MGEN.